À propos de nous

 le Centre d’Etudes sur les Migrations Internationales (CEMI) a été fondé en 1996 à l’initiative de professeurs du Département d’Anthropologie, du Département de Sociologie et du Département d’Histoire du Institut de Philosophie et Sciences humaines de l’Université de l’Etat de Campinas, en ayant comme préoccupation central l’étude comparative de migrations internationales. Dans ses deux premières décennie d’existence, avec une participation de grand réseau entre universités et centres de recherches  au Brésil et à l’extérieur et investir dans un projet interdisciplinaire, le CEMI a cherché les lignes suivantes pour son investigation: Nation et Diaspora; Frontières et Flux internationaux; Mobilités et Réseaux transocéaniques; Espace et Pouvoir, Modernité, Droit et Interaction Démocratique.

 Dans l’actualité, Le CEMI rassemble les chercheurs (entre professeurs et étudiants) des plusieurs domaines de connaissance (anthropologie, histoire, sociologie, critique littéraire, art), lié aux unités différentes  de l’Unicamp et autres institutions au Brésil et à l’extérieur. Ses activités de recherches sont organisées, autour des lignes suivantes: 

1. Se déplace(migre)ments

2. Frontières et crises

3. Sécurité et  crime transnational

Le CEMI a toujours été caractérisé par la promotion ou promouvoir les recherches dans des  différents contextes nationaux. Dans l’actualités, nous avons des recherches des cours dans des pays suivants: l’Afrique du Sud, l’Angola, l’Argentine, la Bosnie- Herzégovine, Brésil, Guiné-Bissau, Haïti, Inde (Goa), l’Italie, l’Israël, Mozambique, Namibie, Palestine, République Démocratique du Congo, République Dominicaine, République Tchèque, Sénégal, Tanzanie, Timor Oriental, Serbie et Zimbabwe